×

Hata

"Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_kweather"

"Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_kweather"

"Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_kweather"

"Couldn't resolve host 'query.yahooapis.com'" in module "mod_kweather"

HISTOIRE DE FEZ

Fez (Fès) : La Naissance

Pays
    

Maroc Maroc

Région
    

Fès-Boulemane

Province
    

Province Fès-Saïss

Code postal
    

30 000

Population
    

(2008)  1 008 782 hab.

Maire
    

Hamid Chabat (Istiqlal)

Gouverneur
    

Mohamed Rerrhabi

Altitude
    

217 m m

Latitude
    

34° 03′ N

Longitude
    

4° 59′ O


Doyenne des villes impériales, Fez fut fondée en 789 après JC par Idriss Ier, un descendant du prophète. Son fils, le sultan Idriss II, décide en 809 d'y établir le siège de la dynastie. Dès 818, le sultan accueille dans sa cité 8 000 familles de musulmans andalous. Sept ans plus tard, cette nouvelle population est renforcée par l'arrivée de juifs et de Kairouanais (Tunisie). Riche de ces multiples patrimoines religieux, culturels et architecturaux, Fez devient rapidement le centre religieux et culturel du Maroc.

Dès lors, malgré les guerres dynastiques et les périodes où elle ne fut pas la capitale officielle du pays, la cité impériale n'a jamais cessé de s'agrandir et d'embellir. De nos jours, Fez est sans doute la ville la plus authentique d'Afrique du Nord. Le rayonnement intellectuel de son université coranique, sa célèbre mosquée Karaouiyne, ses trésors de l'art arabo- andalou, sa médina médiévale de Fez el-Bali et ses artisans de grand talent en font la gardienne des traditions de l'islam.

Idriss Ier, Fondateur À la fin du VIIIe siècle, persécuté par les Abbassides de Bagdad Idriss se réfugie chez les Berbères du Maroc central. En 789, il fonde sa capitale sur la rive droite de l'OUED Fez.
 

    


Elle sera la première ville islamique du pays. Son jeune fils, Idriss II, accueille plusieurs centaines d'Arabes venus du Maghreb central et d'Espagne. Le quartier des Andalous - El Adoua - est fondé par les musulmans réfugiés d'Espagne en 818. Près de mille quatre cents familles andalouses arrivées de Cordoue s'y installent. Sept ans plus tard, expulsées de Kairouan (actuelle Tunisie), trois cents familles d'artisans et de commerçants riches, instruits, habitués à la vie urbaine, s'établissent à l'ouest de la rivière dans le quartier dit des Kairouanais